Dans la nuit

Seul dans la nuit

Je ne peux m'arrêter de penser

À celle qui illumine sans bruit

Mon âme et mon cour exposés

 

Notre éloignement forcé

Est une torture sauvage

Qu'il m'est difficile de tolérer

Au point de me mettre en rage

 

Mais je vois la lumière

Se faufiler dans mes eaux ternes

Me gouvernant sur la rivière

Comme une lanterne

 

Bientôt, je serai auprès de toi

Et tous mes maux s'évaporeront.

Dès que je serai dans tes bras

L'univers chantera à l'unisson

L'amour que j'ai pour toi.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site