Calvaire

Je vis un calvaire

De ne pas entendre ta voix

A chaque sonnerie j'espère

Que ce sera toi.

 

Cela fait une semaine

Que tu es partie la-bas

Je suis en grande peine

Quand tu n'es pas la

 

Mon visage s'assèche

De l'eau qui y a coule

Et mon cour sèche

Dans son moule

 

Tous ce que j'avais demandé

C'est d'être gâté

Ne fut-ce que pour un jour

D'un infini amour.

 

26.01.01

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site