Le cercle

Il n'y a jamais eu sur terre
 Un siècle sans guerre
 Il n'y a jamais eu au monde
 Une paix qui ne fonde 

 Mais à chaque raclée
 De ce monde passé
 Le futur a recommencé
 Et a tout oublié 

 Une seule chose n'a pas changé
 Et ce malgré s'être querellé
 Quelqu'un a toujours aidé
 À rebâtir et à ressouder 

 Et dans les coeurs brisés
 Reste le sentiment caché
 Qu'un jour on pourra restaurer
  L'éternité de l'amitié 

 19.05.96

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site